Chanteuse

STEF!A force de chanter les autres au théâtre (de Offenbach à Gounod en passant par Scotto, Fréhel ou Bernstein), je commence à écrire mes propres textes. Ah! Ce besoin de toujours raconter des histoires… C’est du théâtre que j’ai le goût des mots, de l’interprétation, du jeu.

Frédéric Locarni me propose de mettre mes textes en musique et d’en faire un spectacle. Je réponds d’abord : « T’es dingue! » et puis… Pourquoi pas? Chanter c’est comme jouer, sauf que la musique me donne la réplique.

C’est d’abord STEF ! et les Maillots Jaunes avec les concerts dans les bars, les scènes des cafés-théâtres, les festivals et les concerts à domicile. Je décroche même le badge officiel de Chanteuse du Métro !

En 2010, je « range » les Maillots et poursuis ma route en solo. François Debaecker croise alors mon chemin et devient mon complice, pianiste et compositeur. Sa musique se pose sur mes textes comme une évidence.

2011, premier album, STEF ! Chansons à voir

Autour de mes chansons, je tricote le One Woman Chant STEF! Y en a pas 2 et pendant plus de deux ans je trouve le bonheur de marier théâtre et musique, entre mon clown Tapiôka et mes propres chansons.

Aujourd’hui, sort mon deuxième album STEF! En pleines formes réalisé par Alain Piévic avec la collaboration de Eric Toulis, et je me prépare à reprendre le chemin des salles de concerts avec de nouveaux titres et un nouveau spectacle.

Si je continue de chanter les autres? Bien sûr ! Avec Nicolas Bacchus, Manu Galure, Lucas Lemauff et le projet insensé Virage à Droite nous ravivons la flamme de la chanson de Droite, ça vous tente?